120 Battements par minute de Robin Campillo
Grand Prix festival de Cannes 2017
France, 2017, 2 h 22, avec Nahuel Pérez Biscayart, Arnaud Valois, Adèle Haenel
Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d’Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l’indifférence générale. Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par la radicalité de Sean.
Le film annonce

Out de György Kristóf
Sélection Un certain regard festival de Cannes 2017
Slovaquie/Hongrie/République Tchèque, 2017, 1 h 28, v.o sous-titrée, avec Sandor Terhes, Éva Bandor
Ágoston, la cinquantaine, quitte sa famille pour s’aventurer à travers l’Europe de l’Est avec l’espoir de trouver un emploi et de réaliser son rêve : pêcher un gros poisson. Porté par le vent et le sel marin, il parvient en mer baltique. Son périple le plonge dans un océan d’événements et de rencontres inattendus : une femme solitaire, un Russe aux intentions hostiles et un étonnant lapin empaillé.
Le film annonce

Lou et l’île aux sirènes de Masaaki Yuasa
Cristal du long métrage festival du film d’animation d’Annecy 2017
Yoake Tsugeru Lu no Uta, Japon, 2017, 1 h 52, en version française, à partir de 7 ans
À la suite du divorce de ses parents, Kai, un collégien solitaire, quitte Tokyo pour un petit village de pêcheurs. Pour occuper son temps, il compose de la musique électronique et rejoint un peu à contre coeur le groupe formé par ses deux camarades de lycée, Yûho et Kunio. Il accepte d’aller répéter avec eux sur une île mystérieuse. C’est alors que sa vie monotone bascule quand, grâce à sa musique, il rencontre en secret Lou, une sirène qui devient son amie. Lou se révèle une chanteuse et danseuse hors pair, et bientôt elle se joint au groupe. Le secret ne tarde pas à exploser au grand jour et les habitants du village découvrent avec stupeur l’existence de Lou. Hélas, les légendes sont tenaces et certains villageois y voient un signe annonciateur de catastrophes… Kai et Lou arriveront ils à rassurer les villageois ?
Le film annonce