120 Battements par minute de Robin Campillo
Grand Prix festival de Cannes 2017
France, 2017, 2 h 22, avec Nahuel Pérez Biscayart, Arnaud Valois, Adèle Haenel
Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d’Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l’indifférence générale. Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par la radicalité de Sean.
Le film annonce
Gabriel et la montagne de Fellipe Barbosa
Prix de la révélation France 4, Prix Fondation Gan à la diffusion Semaine de la critique festival de Cannes 2017
Gabriel e a Montanha, Brésil/France, 2017, 2 h 07, v.o sous-titrée, avec João Pedro Zappa, Caroline Abras, Luke Mpata
Avant d’intégrer une prestigieuse université américaine, Gabriel Buchmann décide de partir un an faire le tour du monde. Après dix mois de voyage et d’immersion au cœur de nombreux pays, son idéalisme en bandoulière, il rejoint le Kenya, bien décidé à découvrir le continent africain. Jusqu’à gravir le Mont Mulanje au Malawi, sa dernière destination.
Un extrait

Wake in Fright de Ted Kotcheff
Australie/États-Unis, 1971, 1 h 54, v.o sous-titrée, avec Donald Pleasance, Gary Bond
John Grant, un jeune instituteur, fait escale dans une petite ville minière de Bundayabba avant de partir en vacances à Sydney. Le soir, il joue son argent et se soûle. Ce qui devait être l’affaire d’une nuit s’étend sur plusieurs jours…
Le film annonce

Samedi 16 septembre à 17 h
Carte blanche à Véronique et Vincent de Lavenère… Ciné-concert Chang
La représentation du spectacle Quatuor de jongleurs par la Cie Chant de Balles, à Équinoxe, est l’occasion d’inviter Vincent de Lavenère et son épouse Véronique à partager avec le public leur passion du Laos. Ils ont choisi le film Chang de Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack.
Le film est mis en musique par Uli Wolters et Christophe Issélée (guitares, saxophones, flûte, claviers, vibraphone, effets et autres objets sonores).
Création sur une idée originale de Fotokino, en partenariat avec le MUCEM/Marseille.
Chang de Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack
États-Unis, 1926, 1 h 08, muet, noir et blanc, avec Kru, Chantui, Nah, Ladah, le singe Bimbo, cinq-cents chasseurs, quatre-cents éléphants, tigres, léopards et autres habitants de la jungle.
Une clairière au Nord-Est du Siam, où vivent Kru et sa famille. Un matin, au réveil, il retrouve son champ de riz piétiné. Le coupable est capturé : c’est un petit éléphanteau, Chang. Mais les animaux de la jungle n’entendent pas se laisser impressionner. Réfugiés au village, Kru et sa famille aperçoivent dans les brouillards de la jungle, non plus un, mais des centaines de Chang ! Trop tard, le troupeau est déjà en marche sur le village…
Un extrait du ciné-concert

Lou et l’île aux sirènes de Masaaki Yuasa
Cristal du long métrage festival du film d’animation d’Annecy 2017
Yoake Tsugeru Lu no Uta, Japon, 2017, 1 h 52, en version française, à partir de 7 ans
À la suite du divorce de ses parents, Kai, un collégien solitaire, quitte Tokyo pour un petit village de pêcheurs. Pour occuper son temps, il compose de la musique électronique et rejoint un peu à contre coeur le groupe formé par ses deux camarades de lycée, Yûho et Kunio. Il accepte d’aller répéter avec eux sur une île mystérieuse. C’est alors que sa vie monotone bascule quand, grâce à sa musique, il rencontre en secret Lou, une sirène qui devient son amie. Lou se révèle une chanteuse et danseuse hors pair, et bientôt elle se joint au groupe. Le secret ne tarde pas à exploser au grand jour et les habitants du village découvrent avec stupeur l’existence de Lou. Hélas, les légendes sont tenaces et certains villageois y voient un signe annonciateur de catastrophes… Kai et Lou arriveront ils à rassurer les villageois ?
Le film annonce