Dans un recoin de ce monde de Sunao Katabuchi
Kono Sekai No Katasumi Ni, Japon, 2016, 2 h 08, animation, version française et v.o sous-titrée, d’après l’œuvre de Fumiyo Kuno, à partir de 10 ans
En 1944, la jeune Suzu quitte son village proche d’Hiroshima, pour se marier et vivre avec sa belle-famille à Kure un port militaire. Sa créativité pour surmonter les privations, la rend vite indispensable au foyer. Comme habitée d’une sagesse ancestrale, Suzu imprègne de poésie et de beauté les gestes simples du quotidien. Les difficultés de ravitaillement en temps de guerre, la perte de proches, et les frappes fréquentes de l’aviation américaine, n’altèrent pas son amour de la vie. Mais, en 1945, les bombardements dévastateurs de la ville de Kure, puis la tragédie d’Hiroshima vont mettre à l’épreuve la persévérance et le courage de Suzu.
Le film annonce

Les Proies de Sofia Coppola
Prix de la mise en scène festival de Cannes 2017
The Beguiled, États-Unis, 2017, 1 h 33, v.o sous-titrée, avec Colin Farrell, Nicole Kidman, Kirsten Dunst, Elle Fanning
En pleine guerre de Sécession, dans le Sud profond, les pensionnaires d’un internat de jeunes filles recueillent un soldat blessé du camp adverse. Alors qu’elles lui offrent refuge et pansent ses plaies, l’atmosphère se charge de tensions sexuelles et de dangereuses rivalités éclatent. Jusqu’à ce que des événements inattendus ne fassent voler en éclats interdits et tabous.
Le film annonce
 

Napalm de Claude Lanzmann
Sélection officielle séance spéciale festival de Cannes 2017
France, 2017, 1 h 40
Napalm est le récit de la bouleversante « brève rencontre », en 1958, entre un membre français de la première délégation d’Europe de l’Ouest invitée en Corée du Nord après la dévastatrice guerre de Corée et une infirmière de l’hôpital de la Croix Rouge coréenne, à Pyongyang, capitale de la République Démocratique Populaire de Corée. L’infirmière Kim Kun Sun et le délégué français n’avaient qu’un seul mot en commun, que chacun d’eux comprenait : « Napalm », qui a donné son titre au film.
Le film annonce

Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc de Bruno Dumont
Sélection Quinzaine des réalisateurs festival de Cannes 2017
France, 2017, 1 h 45, avec Lise Leplat Prudhomme, Jeanne Voisin, Lucile Gauthier
Domrémy, 1425. Jeannette n’est pas encore Jeanne d’Arc, mais à huit ans elle veut déjà bouter les anglais hors du royaume de France. Inspirée du Mystère de la charité de Jeanne d’Arc (1910) et de Jeanne d’Arc (1897) de Charles Péguy, la Jeannette de Bruno Dumont revisite les jeunes années d’une future sainte sous forme d’un film musical à la bande originale électro-pop-rock signée Gautier Serre, alias Igorrr, et aux chorégraphies signées Philippe Decouflé.
Le film annonce

Jeudi 21 septembre à 20 h 30
Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer
Vivere de Judith Abitbol
France, 2016, 1 h 49
Pendant huit ans, Judith Abitbol a filmé Ede Bartolozzi dans son village en Italie. Pendant huit années, elle a filmé ce qui est en train de disparaître. Ede et Paola, sa fille, étaient liées par un amour extraordinaire. Ce film raconte cet amour-là, dans ce village, avec la famille, les amis, les voisins. Les étreintes des corps, les visages et les mains. Il témoigne de ce qui restera : l’immense joie de vivre et d’avoir aimé.
Le film annonce

Mardi 26 septembre à 18 h 30
Les Temps modernes de Charles Chaplin
Modern Times, États-Unis, 1936, 1 h 23, avec Charles Chaplin, Paulette Goddard, Chester Conklin
Charlot est ouvrier dans une gigantesque usine. Il resserre quotidiennement des boulons. Mais les machines, le travail à la chaîne le rendent malade, il abandonne son poste, recueille une orpheline et vit d’expédients…
Le film annonce

 

 

Publicités