bandeau-jeudi

Conférence – Julien Péquignot

capture-decran-2017-02-22-a-15-00-27

Au sein de l’univers foisonnant du clip, et au-delà au sein de la musique vidéalisée en général, existe depuis au moins cinquante ans et jusqu’à aujourd’hui une forme esthétique particulière : l’emploi d’images préexistantes. Pourquoi l’archive est-elle parfois mobilisée pour illustrer la musique ? Quels types d’images sont concernés, genres de musiques, dans quels cadres, selon quelles modalités, dans quels buts et avec quels résultats ? À travers un petit parcours illustré d’exemples emblématiques dans l’histoire de la rencontre entre clip et archives, la conférence proposera des pistes de réponses à ces questions.

Jeudi 16 mars à 10H30 – Durée 1H15, entrée libre.


Séance rencontre – Who’s that knocking at my door

who-taht-knoking

Martin SCORSESE
États-Unis, 1967, 1 h 30, v.o sous-titrée, avec Harvey Keitel, Zina Bethune

Le quartier de Little Italy, à New York. JR, âgé de dix-huit ans, est un petit voyou sans envergure, marqué par une éducation catholique rigide. Sur un ferry, il fait la connaissance d’une jeune intellectuelle, issue d’un milieu bourgeois. JR est fasciné par la sophistication et la culture de la jeune femme. Les deux jeunes gens tombent amoureux et projettent de se marier. Bien que profondément épris de sa fiancée, JR n’en applique pas moins les préceptes de l’Église et refuse toute relation sexuelle avant le mariage. Aussi, lorsque la jeune femme lui révèle qu’elle a été victime d’un viol, JR la rejette, dégoûté. Après avoir passé une soirée désastreuse avec ses amis de Little Italy, il réalise qu’il aspire à une tout autre vie.

Jeudi 16 mars à 14H30 – Film présenté par Julien Péquignot et suivi d’une discussion avec le public


Carte blanche à Maude Maris – La voix des statuette 

la-voix-des-statuettes

Elzévie Pascale Touloulou Moundélé Sénégal/France, 2015, 1 h 04

L’exposition Anatolian Studies de l’artiste Maude Maris à la galerie de l’Embac (École municipale des Beaux-arts de Châteauroux) accompagne une recherche amorcée autour d’un site archéologique de Turquie centrale datant de plus de 9000 ans. Précédant l’invention de l’écriture, les artefacts retrouvés restent silencieux, et s’il semble évident qu’ils étaient étroitement enchevêtrés avec la vie quotidienne et les rituels de leurs concepteurs, notre interprétation touche irrémédiablement au fantasme.
Le film La Voix des statuettes d’Elzévie Pascale Touloulou Moundélé pose justement la question d’une culture orale qui nous lègue des objets, survivant à l’histoire coloniale, rendus aujourd’hui muets dans le contexte du musée. La démarche de la réalisatrice, sobre et sensible, recompose une mémoire à partir d’une hypothèse. De plus en plus d’artistes choisissent ainsi de se pencher sur la pratique d’un art passé qui relevait du collectif, pour appréhender la complexité de notre monde contemporain en pleine mutation.

Le travail de Maude Maris sera exposé à l’École des beaux-arts du 15 mars au 6 mai. Vernissage le mardi 14 mars.

Jeudi 16 mars à 18H30 – Film présenté par Maude Maris et suivi d’une discussion avec le public.


Spectacle au 9 cube – Pyrexos

Organic Bananas + A-li-ce & Swub

Quand de talentueux vidéastes venus de Berlin se saisissent de films anciens collectés par CICLIC, du travail du verre à la promotion de l’électricité en milieu rural, le tout emmené par l’électro transe du groupe Organic Bananas. Un rendez- vous audacieux, prometteur et surtout totalement unique !

capture-decran-2017-02-22-a-15-14-15

En première partie : Intruders
Live video : A-li-ce (FR)//Live audio : Swub (DE), 40 minutes

Basée sur des films de famille des années 1920 à aujourd’hui, Intruders est une expérience audiovisuelle qui revisite et remixe 80 années d’archives filmiques amateurs, à travers la mise en relation de portraits et de scènes de vie anonymes. Intruders est co-produit par Bandits-Mages et le centre d’archives de la région Centre-Val de Loire CICLIC. Les artistes ont ainsi visionné 4000 films de famille issus du fonds CICLIC, puis sélectionné, samplé et manipulé 2000 séquences audio et vidéo pour créer cette performance audiovisuelle unique qui traite de la mémoire collective et de l’intime.

Jeudi 16 mars à 21H30 – Parcours de spectateur. Une soirée… deux évènements : Les spectateurs du concert Linx-Fresu-Wissels – qui a lieu le soir-même à 20 h sur la grande scène d’Équinoxe – pourront bénéficier d’un tarif préférentiel pour la création Pyrexos sur présentation de leur billet.